menu

Hypnose

Quels sont les principes de l'hypnose ?

Non non… nous ne dormons pas ! et si c’est le cas, pas d’inquiétude, c’est notre inconscient qui travaille, comme il le fait 24h sur 24 pour nous permettre les rêves… En revanche, elle n’est pas l’hypnose de spectacle ! L’hypnose est un état modifié de conscience comme lorsque nous conduisons et que nous sommes surpris d’être déjà arrivés à destination. Le conscient est mis en veille alors que l’inconscient reçoit de nouvelles références, tout deux étant déconnectés de l’environnement extérieur. Ainsi, le conscient reçoit de ma part une expérience suggérée dans laquelle l’inconscient piochera de nouvelles données et vous permettre ainsi de trouver des solutions à vos problèmes. Elle est une méthode légère mais grandement efficace. Rappelons que c’est bien notre fabuleux inconscient qui nous fait agir, adopter des comportements à plus de 90 %. Dans le cas où ces comportements nous sont non-bénéfiques, nous pouvons les améliorer voire les changer. Prenons l’exemple de la peur de louper un examen quel qu’il soit : l’expérience suggérée de réussite avec vos propres ressources verbalisées lors de notre entretien vous surprendra le jour J.

Mon accompagnement : chaque séance est singulière, mon écoute est active pour capter vos mots, vos expressions ; j’utilise ici encore la PNL. En effet, certains me diront que le permis de conduire sera une belle victoire et d’autres une grande réussite ! Autre exemple : l’arrêt de tabac sera pour certains une possibilité de s’offrir un voyage et pour d’autres de changer de télévision ! 
En clair, l’inconscient doit entendre ses propres mots pour accepter les nouvelles données. Vous n’avez rien à faire simplement vous accordez un moment de relaxation.

Selon l’objectif, l’entretien et la séance appropriée peuvent être réalisés sur deux heures consécutives.

Bref historique :

Milton Hyland Erickson est né en 1901 aux Etats-Unis. Daltonien, amusique et dyslexique, il va tenir compte de ses différences pour se pencher sur la compréhension de l’esprit humain le menant vers la discipline de l’hypnose. À 17 ans, atteint d’une grave maladie handicapante, la poliomyélite, il se consacre au développement de cette discipline avant de partir pour un périple de 1200 km en canoë, à l’issue duquel il reviendra en marchant, canoë sur l’épaule. Faisant preuve de courage et de persévérance, il obtiendra ses doctorats de médecin et psychologue en 1928. Père fondateur de l’hynose Ericksonienne, cette discipline connait dès la Seconde Guerre mondiale un franc succès. Il décèdera en 1980.